Archives du blog

Bientôt dans les Bacs, leur 3ème album/ Rosine B : « sur notre 3ème album, il y aura des textes qui ne vont pas du tout vous décevoir »

Jumelles A.B.

RosineB à gauche, BosineA à droite

Elles s’appellent Rosine B et Rosine A. Deux sœurs jumelles artistes incontournables de la chanson togolaise, qui ne cessent de révolutionner le monde musical au Togo. Dégageant un talent exceptionnel, ces deux jumelles divas à la tête Rosine B reviennent en force avec un nouvel opus, leur 3ème album, cette fois ci dans un new style RNB et Raga RNB. Dans une interview accordée à Promo Stars en partenariat avec Raziaka, elles promettent avec leur nouvel album de bonne chose au public, accroc des produits « made in Togo ».
Lisez plutôt.

Promo Stars : Peut-on savoir qui est Rosine B ?
Rosine B : c’est une artiste de la chanson togolaise. A l’état civil, je suis Agbozo Awesso Echa. Awesso, c’est le nom de mon mari.
Vous êtes l’une des figures remarquables de la chanson togolaise aujourd’hui. Comment en êtes-vous arrivés là ?
Ça n’a pas été facile. J’ai commencé très tôt. Je peux dire en 2004 quand j’étais sur les bancs d’école. J’ai commencé à écrire les chansons, à aller au studio. Mais, mes parents ont insisté que j’ais au moins le BEPC d’abord avant de débuter, parce que dans le domaine musical, si on ne fait pas attention, on risque de ne pas aller loin dans les études. Donc, on a attendu d’abord le BEPC avant de sortir mon premier album en 2007. Malgré ça, on a continué les études et au fur et à mesure, on sortait des singles et des clips. Et voilà nous sommes arrivés là où nous sommes aujourd’hui.
Quel morceau a permis votre confirmation sur la scène musicale ?
Personnellement je peux dire que c’est « Wonaméto » avec Master Popa. C’est grâce à ce morceau là que les gens m’ont réellement découverte et ont apprécié mon talent.
Combien d’album avez-vous déjà à votre disposition ?
Actuellement on a deux albums. Le troisième est entrain d’être préparé. Il sortira bientôt avec un concert qui aura lieu au Palais des Congrès, si tout va bien.
Et sur le marché, comment se portes vos albums ? Peut-on avoir une idée des CDs déjà vendu ?
Moi j’aime être franche. Ça ne va pas du tout. C’est à la Togolaise. Ça ne marche pas comme on aura voulu. Mais bon, on se démorde pas mal. Pour les CDs, j’en ai vendu 800.
Pouvez-vous nous situer un peu sur votre style musical ?
Avant nous étions dans les variétés. Cette année, ma sœur et moi, nous allons nous lancer dans le RNB et le Raga RNB
Vous êtes une femme artiste au foyer. Comment gérez-vous votre vie familiale et celle artistique ? Que répondrez-vous à ceux qui disent que les femmes artistes ne sont pas faites pour le foyer ?
Vous savez, ce n’est pas du tout facile de gérer les deux. Mais, moi, j’ai une chance de tomber sur un mari qui est très compréhensible, qui comprend le domaine dans le quel je suis avant de m’épouser. Donc, je n’ai pas de problèmes à ce point là. Pour ceux qui disent que les femmes artistes ne sont pas faites pour le foyer, et bien dans mon cas personnel, je leur dis que c’est faut, parce que moi-même, je suis un exemple. Je suis mariée et ça fait déjà 6ans qu’on est ensemble, mon mari et moi. Il n’y a pas de problème.
Quelles sont les difficultés rencontrées par les femmes artistes dans leur carrière musicale ?
Plein de problèmes. L’infidélité de son mari, le manque de confiance, etc. sauf que moi j’ai eu tout simplement la chance.
Parlez nous un peu de votre seconde Rosine A, votre sœur jumelle.
Nous sommes des sœurs jumelles. Sur les médias, elle est tellement timide qu’elle n’aime pas parler. C’est souvent moi qui y suis. Elle n’est pas encore mariée. Je l’aime bien. On est inséparable et on se partage tout. Entre elle et moi, c’est l’harmonie totale. Rosine A, je l’avoue a du talent et j’en suis fière.
L’un de vos morceaux de feeturing qui est sur toutes les lèvres des Togolais ces derniers temps est « la joie ». Pourquoi ce morceau ?
Ce morceau, c’est pour dire à tout un chacun de nous de toujours garder la joie, le sourire. Vous savez, de nos jours, on a remarqué qu’il y a trop de problème dans la vie, mais si on perd l’espoir, la joie, on a tout perdu. Donc, malgré nos difficultés, il faut toujours garder la joie, faire comme si de rien n’était et prendre la vie du bon côté et ça va aller.
Quels sont vos perspectives d’avenir ?
Je n’aime pas trop parler d’avenir. Mais pour nos projets en cours, on prévoit très bientôt un concert au palais des congrès pour lancer le troisième album sur lequel se trouve le morceau « la joie ». Mais au préalable, on va faire trois singles et voyager.
Un mot à vos fans ?
Je remercie tous nos fans qui nous soutiennent et nous suivent. Je vous dis de vous aimer les uns les autres comme Dieu nous a tous aimé et de toujours garder le sourire, car sur notre 3ème album, il y aura des textes qui ne vont pas du tout vous décevoir, plutôt ils vont vous donner que la joie, rien que la joie. Merci
Interview réalisée par R.A

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :